class members

Action collective pour les effets secondaires causés par le médicament Olmetec

Documents

GROUPE DE DROIT DES CONSOMMATEURS a lancé une action collective (recours collectif) pancanadienne contre Merck Canada Inc., Schering-Plough Canada Inc. and Daiichi Sankyo Company, Ltd. les manufacturiers des médicaments OLMETEC et OLMETEC PLUS, pour les personnes ayant subis des effets secondaires gastro-intestinaux tels que la diarrhée sévère, de la nausée, de la malnutrition et de la déshydratation après avoir pris ce médicament qui est indiqué dans le traitement de l’hypertension artérielle essentielle.

L’ingrédient actif dans le médicament OLMETEC est le Olmésartan Médoxomil. Les ingrédients actifs dans le médicament OLMETEC PLUS sont le Olmésartan Médoxomil et l’Hydrochlorothiazide. Ces médicaments appartiennent à la classe de médicaments appelés antagonistes des récepteurs de l’angiotensine II (ARA ou sartan) et ils sont utilisés pour abaisser la pression artérielle élevée et pour traiter d’autres conditions médicales, incluant la maladie rénale.

Les médicaments américains équivalents sont connus sous les noms Benicar et Benicar HCT, et ils sont fabriqués par la compagnie Daiichi Sankyo. Les fabricants de Benicar, Benicar HCT, Azor et Tribenzor sont actuellement impliqués dans les litiges entamés par des consommateurs à travers les États-Unis. Plusieurs consommateurs allèguent que le médicament actif (Olmésartan Médoxomil) a provoqué des symptômes de maladies intestinales et/ou de la colique similaire à l’entéropathie type « sprue » (ou entéropathie au gluten) et/ou de la colite lymphocytaire, de la colite microscopique ou de la colite collagène.

Il est allégué que les fabricants des médicaments contenant du Olmésartan Médoxomil n’ont pas mis en garde les consommateurs contre les effets secondaires gastro-intestinaux dès la première commercialisation des produits Olmésartan Médoxomil. Il est aussi allégué que les fabricants ont omis d’aviser la communauté médicale et les patients de tous les risques connus et associés à l’utilisation de ce médicament.

Il est allégué que les effets secondaires suivants sont causés par OLMETEC et OLMETEC PLUS (ceci n’est pas une liste exhaustive) :

• diarrhée (sévère ou chronique);
• vomissements et nausées;
• perte de poids;
• la déshydratation et la malnutrition (malabsorption des nutriments);
• dommages causés aux intestins;
• colique similaire à l’entéropathie type « sprue »;
• l’atrophie villositaire;
• l’inflammation;
• l’atrophie;
• l’insuffisance rénale;
• des douleurs abdominales ou gastro-intestinales;
• la colite;
• la gastrite; et/ou
• des problèmes au système immunitaire.

Les effets secondaires peuvent apparaitre quelques mois ou quelques années après avoir commencé le médicament. Pour certains, les effets secondaires sont si sévères que le consommateur doit être hospitalisé. En raison des similarités des effets secondaires du médicament et les symptômes de la maladie cœliaque (intolérance au gluten, sprue nostras), les patients sont souvent diagnostiqués comme ayant l’atrophie villositaire ou de la colique similaire à l’entéropathie type « sprue ».

Depuis 2014, des avertissements ont finalement été inclus sur les étiquettes américaines après que la U.S. FDA a cité plusieurs études démontrant qu’aucun autre médicament de la classe ARA ne cause des effets secondaires gastro-intestinaux. Les fabricants sont accusés de ne pas avoir effectué des recherches appropriées avant de lancer leur produit sur le marché. Il est allégué que les consommateurs ont été mis en danger par un produit qui est à la fois dangereux et défectueux, sans avertissement et sans étiquetage adéquat.

Voici quelques rapports, études et données qui soutiennent l’association causale entre le médicament Olmésartan Médoxomil et les effets secondaires gastro-intestinaux :

• En juillet 2013, la FDA a identifié 23 cas graves dans leur système FAERS (FDA Adverse Event Reporting System) qui présentaient de la diarrhée avec une perte de poids importante et, dans certains cas, présentaient aussi une atrophie villositaire après une biopsie. Tous les patients se sont améliorés après la cessation d’Olmésartan;

• Au début de 2014, un groupe de médecins français ont publié une série de cas de patients qui présentaient des effets secondaires liés l’utilisation d’Olmésartan. Tous les cinq cas ont décrit un effet positif au retrait du médicament et, à la réintroduction du médicament, les effets secondaires ont recommencé. Les auteurs de l’article ont conclu que les données après la réintroduction du médicament contribuent en faveur de l’hypothèse que l’Olmésartan est responsable des effets secondaires et que la réaction au médicament n’est pas si rare qu’elle puisse sembler prime d’abord;

• En 2014, une revue publiée dans Alimentary Pharmacology and Therapeutics a examiné 11 publications et 54 patients, dont trois patients étant diagnostiqués par les auteurs de la revue. La revue a révélé l’utilisation moyenne de l’Olmésartan était de 3,3 ans. L’atrophie villositaire du duodénal était présente dans tous les cas examinés, et presque deux tiers des cas présentaient une augmentation des lymphocytes intraépithéliaux. Tous les cas ont démontré des effets positifs après la cessation du produit Olmésartan. Les auteurs ont conclu que l’entéropathie type « sprue » associé à l’utilisation d’Olmésartan pourrait être considéré une entité clinique distincte et devrait être inclus dans le diagnostic différentiel de l’atrophie villositaire séronégatif;

• Une étude épidémiologique française a fourni la meilleure preuve à ce jour démontrant le lien de causalité entre les effets secondaires et le médicament Olmésartan. L’étude a analysé le risque de sévère malabsorption intestinale associé à l’utilisation du médicament Olmésartan en le comparant avec l’utilisation d’autres médicaments inhibiteurs ARA et ECA. Les auteurs ont conclu que l’Olmésartan est associé à un risque accru de sévère malabsorption intestinale;

Si vous ou quelqu'un que vous connaissez a utilisé le médicament OLMETEC ou OLMETEC PLUS et a subséquemment vécus des effets secondaires mentionnés ci-dessus, et vous souhaitez recevoir plus d'information sur l'indemnisation potentielle ou pour être tenu informé de l’état d'avancement de l’action collective ou de toute indemnité résultant de cette action collective au Canada, au Québec ou en Ontario, s'il vous plaît, veuillez fournir vos coordonnées à notre cabinet d'avocats en utilisant le formulaire ci-dessous.

SI VOUS SOUHAITEZ JOINDRE CETTE ACTION COLLECTIVE OU TOUT SIMPLEMENT POUR EN SAVOIR PLUS, S'IL VOUS PLAÎT REMPLISSEZ LE FORMULAIRE CI-DESSOUS. Veuillez noter que le fait de fournir vos informations ne crée aucune obligation financière de votre part. Aucuns frais ne vous seront facturés pour vous joindre à cette action collective. Les honoraires de notre cabinet sont basés sur l'indemnisation reçue, seulement si l’action collective a gain de cause. Toutes les informations contenues dans ce formulaire sont confidentielles et le Groupe de droit des consommateurs s'engage à protéger ces informations contre la publication, la divulgation ou toute autre utilisation non autorisée.

Joindre ce Recours Collectif

 
Recours-Collectif: Action collective pour les effets secondaires causés par le médicament Olmetec
Prénom:
Nom de famille:
Courriel:
Confirmez courriel:
Adresse:
Ville:
Province/état:
Pays:
Code postal/zip:
Tél maison:
Tél travail:
Tél mobile:
Fax:
Les dommages ou symptômes ressentis:
Autres commentaires:
Ajoutez mon adresse courriel à la liste de courriels d'envoies CLG.org pour recevoir de l'information sur cette action collective, ainsi que de l'information sur les autres actions collectives de CLG.org. Les informations sur les actions collectives incluent le lancement de nouvelles actions collectives, des informations de mise à jours pertinentes d'actions collectives, et finalement de l'information sur les montants déboursés pour les actions collectives.

Avertissement : le site du groupe de droit des consommateurs n'a pas pour but de créer une relation avocat-client entre vous et l'entreprise. En nous soumettant vos informations, vous ne créez pas une relation avocat-client avec l'entreprise, bien que les informations seront gardées confidentielles. Une relation avocat-client peut être formée seulement après que nous ayons vérifié les conflits d'intérêt et que notre entreprise et vous ayez signé un contrat de mandat. Notre entreprise peut vous contacter au sujet de votre réclamation légale pour discuter des options de représentation. En raison du volume de courriel, nous ne pouvons pas promettre de répondre à chaque demande.

Dans tout recours collectif, c'est le tribunal qui approuve qui sera admissible pour participer au recours. Si vous pensez que vous pourriez être admissible à des dommages ou des recours qui pourrait être accordés dans ce recours collectif ou tout simplement pour vous assurer d'obtenir toute la correspondance sur ce recours, nous vous demandons de remplir le formulaire ci-dessus pour nous aider à déterminer si vous êtes un membre légitime de ce recours. Cependant, le retour du formulaire ci-dessus ne vous garantit pas d'indemnisation d’aucune sorte.


Entrez le numéro ci-dessus




Post a Comment